go
chargement chargement chargement chargement chargement chargement chargement
X

Queer
Nature

  • Editorial
  • photographie

Les récits des nouvelles sociétés

Faire de nos unicités un chef d’œuvre…

La série « Queer Nature » veut représenter la complexité des êtres, raconter les endroits queer, les endroits weird de chacun.e.s. Nous sommes des êtres faits de polarités ; ce qui peut être nommé communément « imperfections » ou « contradictions » est à nos yeux ce qui pétrit notre beauté, notre charisme et notre humanité.

A travers cette série, nous prenons place dans la parole queer, et nous voulons que chacun.e.s puisse s’y identifier.

 

Remaniement des rapports sociaux

A travers des visuels forts en symboles,

nous menons cette série photographique avec un désir profond d’aller vers l’abolition de toute sorte de hiérarchie entre les sexes, et par extension toute forme de discrimination liée au sexe et à la définition de son identité.

 

/ TRESOR PATRIARCAL /
Staring : Aurélien Baltazar Cojean

KUEENS
& QUINGS

Ces images sont des icônes, anti lifestyle-normcore, travaillées avec humour et esthétique. Le but réel est au contraire d’annuler l’influence du genre sur l’expression du soi.

/ PUSSY CAT /
Staring : Julien Lopez

/ MINE ARE BIGGER /
Staring : Claudia Bortolino

Androgyne

Cet engagement dans la parole queer n’est pas un effet de mode, c’est le résultat d’une émotion, le résultat de constats qui nous touchent.

Nous ne voulons pas offrir de récits fixes, figés et rigides. Nous voulons poser des questions… des questions qui resteront ouvertes, qui accueilleront une multitude réponses, des questions qui autoriseront les paradoxes…

 

/ J’AI TOUJOURS REVE D’ETRE UNE POULE /
Staring : Charles-Henri Botton

/ KNACKY WORLD /
Staring : Thibault Denante

 

/ FLAMBOYANCE /
Staring : Melissa Mary

être.s

NON BINAIRES

ÊTRE versus AVOIR

La pensée binaire fait la promotion de l’idée sécurisante que la possession rend heureux. L’avoir compte plus que l’être. 

En effet, comprendre et transcender un être est moins rassurant qu’une possession, figée et représentative.

Un être est en mouvement, il est une somme d’expérience. On peut toucher du doigt son essence profonde un jour, et s’en sentir étranger le lendemain.

Nos œuvres iconographiques veulent ancrer l’être avec plus de force. Ce sont les témoins d’un instant de société, une empreinte dans l’évolution des identité, notamment de genre.

 

/ WE ARE THE BEST PIECE /
Staring : Jeanne-Victoire David

I DRIVE ME WILD // Staring : Lou Tiffen

création
suivante